Numéros gratuits

Vous pouvez télécharger gratuitement les anciens numéros de Théâtres du Monde
(Télécharger en cliquant sur le lien correspondant)

numéro hors-série 1 (2001)
numéro hors-série 2 (2017)
numéro hors-série 3 (2018)
numéro hors-série 4 (2020)
numéro hors-série 5 (2020)
numéro hors-série 6 (2021)
numéro 1 (1991)
numéro 2 (1992)
numéro 3 (1993)
numéro 4 (1994)
numéro 5 (1995)
numéro 6 (1996)
numéro 7 (1997)
numéro 8 (1998)
numéro 9 (1999)
numéro 10 (2000)
numéro 11 (2001)
numéro 12 (2002)
numéro 13 (2003)
numéro 14 (2004)
numéro 15 (2005)
numéro 16 (2006)
numéro 17 (2007)
numéro 18 (2008)
numéro 19 (2009)
numéro 20 (2010)
numéro 21 (2011)
numéro 22 (2012)
numéro 23 (2013)
numéro 24 (2014)
numéro 25 (2015)
numéro 26 (2016)
numéro 27 (2017)
numéro 28 (2018)
numéro 29 (2019)
numéro 30 (2020)
numéro 31 (2021)
numéro 32 (2022)

[ A PROPOS ]

Site de la revue « Théâtres du Monde »
Siège Social :
A.R.I.A.S. – Théâtres du Monde
Faculté des Lettres d’Avignon

Contact :
Edoardo Esposito

7 rue Kées Van Dongen
84310 MORIÈRES LÈS AVIGNON

Edoardo ESPOSITO

Agrégé d’italien et docteur en philologie romane (Université Paris IV-Sorbonne), il est maître de conférences d’italien à l’Université d’Avignon depuis 1988, où il enseigne essentiellement dans la filière LEA. Il est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches de l’Université Stendhal-Grenoble III, obtenue en 2002. Ses travaux portent, depuis plusieurs années, sur la relation entre texte et systèmes culturels, notamment dans le théâtre du XXe siècle (en particulier Luigi Pirandello, Eduardo De Filippo et Dario Fo).

Il a écrit une soixantaine d’articles scientifiques sur la littérature, la civilisation et le théâtre italiens (dont plusieurs parus dans Théâtres du Monde) des XIXe et XXe siècles ainsi que deux monographies sur la totalité de l’œuvre théâtrale d’Eduardo De Filippo (Repères culturels dans le théâtre d’Eduardo De Filippo, Toulouse, Éditions Universitaires du Sud, 2002 et Eduardo De Filippo : discours et théâtralité. Dialogues, didascalies et registres dramatiques, avec une préface de Thierry Gallèpe, Paris, L’Harmattan, 2004). Il est également l’éditeur de l’ouvrage Autour du texte théâtral. Analyses de spectacles et témoignages du travail de mise en scène, L’Harmattan, 2009.

Il est membre du comité de rédaction de Théâtres du Monde.

[ CONTACTS PAR MAIL ]


Directeur, Maurice Abiteboul

 

Maurice ABITEBOUL

Professeur honoraire de première classe de littérature et civilisation anglaises de la Renaissance à l’Université d’Avignon. Chevalier des Palmes Académiques.

Agrégé d’anglais. Auteur d’une thèse de Doctorat d’État, Les Rapports de l’éthique et de l’esthétique chez Tourneur, Webster et Middleton (1984 ; Lille, ANRT, 1986), de plus d’une centaine d’articles sur le théâtre élisabéthain et les théâtres anglophones du XXe siècle, de plusieurs ouvrages sur le théâtre anglais de la Renaissance, notamment Le Drame jacobéen et la crise de la Renaissance (Avignon, PU, 1992), L’Esthétique de la tragédie jacobéenne (Avignon, PU, 1993) et Théâtre et spiritualité au temps de Shakespeare (Avignon, PU, 1995). A contribué à la rédaction du Dictionnaire Shakespeare (Paris, Ellipses, 2005). Derniers ouvrages parus : William Morris. "News from Nowhere". La tradition utopique et l’esprit du temps (Nantes, Éditions du Temps, 2004), Le Monde de Shakespeare : Shakespeare et ses contemporains entre tradition et modernité (Nantes, Éditions du Temps, 2005), Qui est Hamlet ? Problèmes et enjeux dans ‘Hamlet’ (Paris, L’Harmattan, 2007), Dames de cœur et femmes de tête : la femme dans le théâtre de William Shakespeare (Paris, L’Harmattan, 2008), L’Esprit de la comédie shakespearienne (Paris, L’Harmattan, 2013) et Être ou ne pas être Hamlet ? (CreateSpace, 2017 ; deuxième édition revue et augmentée : 2018).

A coordonné et édité de nombreux ouvrages collectifs concernant des œuvres de Shakespeare, tous parus dans la collection « Lecture d’une œuvre » aux Éditions du Temps à Paris : sur Hamlet (1996), sur As You Like It (1997, rééd. 2016), sur Venus and Adonis (1998) et sur Richard III (1999). A animé le groupe de recherche « Mythes, Croyances et Religions dans le monde anglo-saxon », et a coordonné et édité une dizaine de numéros de la revue du même nom (qu’il a cofondée et dirigée de 1988 à 1998). Dirige et édite, depuis sa fondation en 1991, la revue Théâtres du Monde dont il a coordonné tous les numéros. Dirige également la collection « Theatrum Mundi » (Université d’Avignon, ARIAS). Membre cofondateur de la Société Française Shakespeare (SFS).

A publié récemment deux recueils de nouvelles, Marcel Proust et ma mère (L’Harmattan, 2009) et Dernières nouvelles du paradis  (2017), un roman, Encore un virage avant la dernière ligne droite (2009) et un recueil de poèmes, Traces (2011). Auteur d’une pièce de théâtre, Hamlet n’est pas mort (2012) et de plusieurs recueils de textes brefs : Le Cabinet de Curiosités (2012), Par les temps qui courent (2012) et Mes Îles Borromées (2012) [repris groupés dans Itinéraire bis (2012)], et aussi Le Temps des solitudes remarquables (2013) et Le Temps des solitudes ordinaires (2014) [qui constituent les deux volets de Le Temps de toutes les solitudes (2014)], ainsi que Le Livre du silence (2015) et Le Livre des promesses (2015), [repris dans le diptyque L’humeur vagabonde (2015)], enfin Dans les sillons du temps (2017). Et puis Ce minuscule printemps qui ne sera qu’une fois (2019).

Rédacteur en chef, Marc Lacheny

 

Marc LACHENY

Professeur en études germaniques à l’Université de Lorraine – site de Metz.

Agrégé d’allemand, auteur d’une thèse de doctorat à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3 (dir. : Gerald Stieg) sur La réception de l’œuvre de Johann Nestroy par Karl Kraus : mécanismes et enjeux (2006) et d’une habilitation à diriger des recherches à l’Université de Toulouse 2 – Le Mirail (garant : Jacques Lajarrige) sur Réceptions, médiations, filiations : la littérature autrichienne du XVIIIe au XXe siècle dans le contexte européen (2013).

Auteur d’une cinquantaine d’articles et de comptes rendus parus dans des ouvrages ou des revues en France et à l’étranger (Austriaca, Blätter der Rilke-Gesellschaft, Cahiers d’études hongroises, Études Germaniques, Europe, Germanica, Le texte et l’idée, Nestroyana, Théâtres du Monde, The Conversation France notamment), ainsi que des ouvrages suivants : Pour une autre vision de l’histoire littéraire et théâtrale : Karl Kraus lecteur de Johann Nestroy, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2008 ; « Au nom de Goethe ! » Hommage à Gerald Stieg, textes réunis avec Jean-François Laplénie, Paris, L’Harmattan, coll. « Les Mondes germaniques », 2009 ; Literarisches – Kulinarisches / Art littéraire – Art culinaire. Hommage à Jutta Périsson-Waldmüller, études réunies avec Ute Weinmann = Austriaca n° 70 (2010) ; Les relations de Johann Nestroy avec la France, études réunies avec Irène Cagneau = Austriaca n° 75 (2012) ; Littérature et cinéma dans l’espace germanophone contemporain : jeux intermédiaux, modes de transfert, adaptations, textes réunis avec Elisabeth Kargl = Germanica n° 53 (2013) ; Littérature « d’en haut », littérature « d’en bas » ? La dramaturgie canonique allemande et le théâtre populaire viennois de Stranitzky à Nestroy, Berlin, Frank & Timme, coll. « Forum : Österreich », vol. 2, 2016 ; Théâtre et philosophie, ouvrage collectif dirigé avec Maurice Abiteboul = Théâtres du Monde 26 (2016) ; Modernité du mythe et violence de l’altérité : La Toison d’or de Franz Grillparzer, ouvrage dirigé avec Jacques Lajarrige et Éric Leroy du Cardonnoy, Rouen, PURH, coll. « Études autrichiennes », vol. 15, 2016 ; Le travail de retour sur le passé à l’époque de la Seconde République autrichienne, études réunies avec Anne-Marie Corbin = Austriaca n° 82 (2016).

Ses recherches portent sur la littérature et l’histoire des idées et des représentations en Autriche du XVIIIe au XXIe siècle, en particulier sur le théâtre populaire viennois dans ses interactions avec la littérature « d’en haut » (la dramaturgie canonique allemande), sur les transferts culturels entre la France et l’Autriche du XIXe au XXIe siècle (traduction, réception, discours croisés sur la culture de l’autre), ainsi que sur la satire, la polémique et la critique du langage dans les lettres autrichiennes.

Il est membre du comité de rédaction des revues Austriaca (Rouen) et Germanica (Lille), ancien directeur adjoint de l’équipe de recherche CALHISTE, EA 4343 (Université de Valenciennes), membre du CEGIL (Centre d’Études Germaniques Interculturelles de Lorraine), Université de Lorraine, EA 3944, et directeur du master LEA à l’Université de Lorraine. Il est par ailleurs membre élu du comité directeur de la Société Internationale Nestroy de Vienne depuis 2012.

Il est également membre du comité de lecture et de rédaction de Théâtres du Monde et, depuis 2016, en est le rédacteur en chef.

Responsable technique, Yves Abiteboul

Yves Abiteboul

Concepteur du présent site.
Inspecteur musical à la SACEM de 1967 à 1968.
Ingénieur du son à l'ORTF de 1968 à 1981
Directeur technique à Radio France Internationale de 1981 à 1988.
Ingénieur en informatique dans diverses sociétés informatiques de 1988 à 2002.
Carrière musicale en parallèle depuis 1960 et actuellement chef de l'orchestre "Puissance Jazz Bigband" depuis 1983 (voir le site de l'orchestre)