Théa PICQUET

Théa PICQUET

Professeur émérite de classe exceptionnelle à l’Université d’Aix-Marseille. Agrégée d’italien, élève de Christian Bec à Paris IV-Sorbonne, elle a soutenu sa thèse à la Sorbonne (Grand Palais) et une Habilitation à diriger les recherches à l’École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales portant sur la pensée politique des Républicains florentins de la Renaissance.

Spécialiste de littérature et de civilisation de la Renaissance, elle a orienté ses travaux vers l’histoire des mentalités au XVIe siècle. Auteur d’articles sur des textes rares ou inédits, elle a publié notamment L’humanisme italien de la Renaissance et l’Europe, Aix-en-Provence, PUP, 2010,  Donato Giannotti, ‘Della Repubblica fiorentina’, Rome, Aracne, 2011, Les mots du politique, Aix-en-Provence, PUP, 2015, Le peuple, théories, discours, représentations, Aix-en-Provence, PUP, 2017, La comédie italienne de la Renaissance, miroir de la société, Rome, Aracne, 2018.

Élue au Conseil Scientifique d’Aix-Marseille Université, chargée de mission Europe d’Aix-Marseille Université, elle est aussi l’un des cinq membres français du Conseil Scientifique de l’Université Franco-Italienne (2015). Rattachée à l’École doctorale Espaces, cultures, sociétés, co-directrice de l’axe 1 du Centre Aixois d’Études Romanes, « La pensée et l’action en politique » (2016), membre de l’axe « Lien social, lien moral : éthique et politique (XIe-XVIIe  siècles) » de l’UMR TELEMME, Théa Picquet fait aussi partie du comité de rédaction de Théâtres du Monde.