René AGOSTINI

René AGOSTINI

Il a été professeur à l’université d’Avignon. Il est retraité depuis septembre 2016.

Il a publié de nombreux travaux sur l’Irlande, poètes, dramaturges, mythes et récits épiques, ainsi que divers textes sur le monde celtique, la religion druidique et la christianisation. Il a notamment contribué à diverses publications collectives, sur le théâtre, la poésie et la mythologie en Irlande. Il travaille à présent sur la Civilisation Mégalithique, en Irlande et ailleurs, et sur ses Symboles gravés dans la pierre, ainsi que dans le cadre d’une recherche collective sur la source ou souche commune de toutes les Traditions spirituelles. Il a aussi publié divers textes, essais, traductions et recueils de poèmes, et il continue d’écrire. Il est aussi musicien (percussionniste) et donne, en duo (Nomade) ou trio (Shiva), des récitals de musique composée collectivement autour de ses poèmes.

Parmi ses plus récentes publications de recherche :

*La traduction n’existe pas, l’intraduisible non plus, Éditions Universitaires d’Avignon, Coll. « Entrevues », 2011 (texte d’une conférence donnée à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, le 29 avril 2010, dans le cadre de la Sonde Code/Traduction, organisée par Emmanuel Guez) ;

*Théâtre poétique et/ou politique ?, L’Harmattan, 2011 (colloque organisé, en novembre 2008, par René Agostini, à la Maison Jean Vilar, en Avignon) : il a, dans ce recueil des communications, publié une lecture critique  et une traduction de Mountain Language de Harold Pinter ;

*The Megalithic Symbols of NewGrange, Ireland ; –Translating poetry : deux conférences données, sur invitation, au Sierra Nevada College, Lake Tahoe, USA, en mars 2013.

*« Esthé-logie et Idéo-tique : ‘regards sur le monde actuel’ (P. Valéry) – ou la ‘culture’ de ‘l’art’ », in Aesthetics and Ideology in contemporary literature and drama/Esthétique et idéologie dans la littérature et le théâtre contemporains, Cambridge Scholars Publishing, 2015 (texte de la conférence inaugurale donnée par René Agostini au Colloque organisé, en juin 2013, à l’Université d’Avignon par Madelena Gonzalez et René Agostini) ;

*« ’I Sing the Body Electric/Je chante le Corps Electrique’ de Walt Whitman : texte de jouissance : présentation critique et traduction du poème », in Genre et Jouissance (dir. Catherine Flepp et Nadia Mékouar-Hertzberg), Coll. Créations au Féminin/Etudes, L’Harmattan, Paris, 2017.