Marine DEREGNONCOURT

Marine DEREGNONCOURT

Bachelier (équivalent d’une Licence) suivi d’un Master 120 en Langues et littératures modernes et anciennes (Latin-Français). Mémoire : Quand la parole rend monstrueux : l’inavouable désir de la passion féminine dans Phèdre de Sénèque, Jean Racine et la mise en scène de Patrice Chéreau.

Master 60 en Histoire de l’art et archéologie, orientation musicologie. Travail de fin d’études : Le Roi Soleil : entre la comédie musicale et le pastiche baroque. Agrégation : stages actifs dans des écoles belges en Latin et en Français.

Diplômée de l’Université Catholique de Louvain depuis le 1er juillet 2016 : double master en Latin / Français & Musicologie. Juin 2018 : Agrégée de l’enseignement secondaire supérieur – AESS. Thèse de doctorat : octobre 2018, sous la direction de Madame Sylvie Freyermuth (Luxembourg)/cotutelle : Monsieur Pierre Degott (Université de Lorraine-Metz).