Estelle RIVIER

Estelle RIVIER

Maître de conférences en anglais à l’Université du Maine.

Son domaine de recherches couvre le Moyen-âge et la Renaissance anglaise, le théâtre de Shakespeare et la mise en scène contemporaine des pièces élisabéthaines.

Elle a effectué l’ensemble de son cursus d’anglais à l’Université d’Orléans, Capes et Agrégation inclus, jusqu’à sa soutenance de thèse sous la direction de Thomas Pughe, en 2003. Elle est également diplômée du Conservatoire d’Art Dramatique (classes de M. Cotillard et Mme Mérouze) et continue sa pratique de comédienne à travers la compagnie Act’en scène qu’elle préside.

Elle est l’auteur de L’espace scénographique dans les mises en scène des pièces de Shakespeare au vingtième siècle, thèse de Doctorat (éditée par Peter Lang. Berne, 2006. Et aussi de deux ouvrages à paraître en 2012 : Shakespeare dans la Maison de Molière (Rennes, PUR, 2012) et Shakespeare in Performance, Actes des colloques co-organisé par les Universités du Maine, France (17-18 novembre 2011) et États-Unis (4-6 mai 2012) (Cambridge Scholars Press, 2012).

Elle est aussi l’auteur de plusieurs articles, études et approches critiques. Également de comptes-rendus de mises en scène Shakespeare en devenir, La Licorne,  » L’œil du spectateur « , dir. Pascale Drouet : Les Joyeuses Commères de Windsor, dir. Andrés Lima, Comédie-Française, mars 2010 et A King Lear, opéra de chambre d’après l’œuvre de Shakespeare, réal. Jacques Roubaud, Théâtre d’Orléans, avril 2011.