Emmanuelle GARNIER

Emmanuelle GARNIER

Enseignante à l’Université de Toulouse (garnier@univ-tlse2.fr), et chercheuse dans le laboratoire LLA (Lettres, Langages et Arts :), dans le groupe Españ@31 spécialisé dans l’Espagne moderne et contemporaine et dans le groupe Roswita, spécialisé dans le théâtre espagnol contemporain.

Après une thèse portant sur le théâtre du Siècle d’Or (Lope de Vega), Emmanuelle Garnier s’est spécialisée dans le théâtre espagnol à travers les âges. Ses recherches sont aujourd’hui orientées vers la production du XXIe siècle, notamment le corpus des pièces écrites par des femmes.

Elle a été pendant plusieurs années membre du comité de rédaction de la revue.