Emilia WILTON-GODBERFFORDE

Emilia WILTON-GODBERFFORDE

MA (Oxon), MPhil (Cantab). Étudiante doctorante en Lettres Modernes à Queens’ College, Université de Cambridge. Sujet de thèse (en cours) : « Les mensonges dans le théâtre français du XVIIe siècle ».

Elle enseigne le français dans les départements d’anglais et d’histoire à l’Université de
Cambridge. Publications : ”Guilt’s reconfiguration of time and relational ties in seventeenth-century French theatre: a study of Molière’s Dom Juan, Rotrou’s Cosroès, Tristan L’Hermite’s La Mariane and Racine’s Phèdre” dans la collection Guilt and Shame, publiée chez Peter Lang (janvier 2010).  “« Ce commerc honteux de semblans d’amitié ». The omnipresence of untruthful transactions: a case study of four seventeenth-century comedies” dans la collection Exchanges, publiée également chez Peter Lang (2010).