Aline LE BERRE

Aline LE BERRE

 Aline Le Berre, professeure de langue et littérature germaniques à l’Université de Limoges, titulaire de l’agrégation d’allemand, d’un doctorat d’Études Germaniques et de l’Habilitation à Diriger des Recherches, est directrice du Département d’Études Germaniques de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges.

Ses recherches concernent la littérature germanique, plus précisément le romantisme (merveilleux et fantastique dans le conte et la nouvelle), le réalisme poétique, le théâtre du XVIIIe et du XIXe siècle et la littérature baroque. Elle a publié, entre autres, les ouvrages suivants : Criminalité et Justice dans les Contes nocturnes d’E. T. A. Hoffmann. Une image noire de l’homme, Peter Lang, Bern, Berlin, Paris, Wien, 1996 (466 p.) ; Prémices et avènement du théâtre classique en Allemagne 1750-1805. Influence et évolution de Lessing, Goethe et Schiller (123 p.), Avignon, Éditions de l’ARIAS, 1996 (123 p.) ; Les déboires du juste ou les « malheurs de la vertu » dans les nouvelles de Kleist. Limoges, Pulim, 1999 (178 p.) ; Pouvoir de l’illusion. « Moi lyrique » et theatrum mundi dans la poésie baroque allemande et chez J.C. Günther, PULIM, Collection Espaces Humains, vol. 14, 2012 (386 p.) ; Le théâtre allemand, Société, mythes et démythification, Préface de Maurice Abiteboul, L’Harmattan, 2015 (427 p.).

Elle a, en outre, organisé des colloques, dirigé ou codirigé des ouvrages collectifs comme : Le pouvoir au féminin. Identités, représentations et stéréotypes dans l’espace germanique (en codirection avec Florent Gabaude, Angelika Schober), PULIM, Col. Espaces Humains, vol. 19, 2013 (504 p.) ; Jeanne politique. La réception du mythe de Voltaire aux Femen (en codirection avec Vincent Cousseau, Florent Gabaude), PULIM, Col. Espaces Humains, vol. 28, 2017, et est l’auteure de nombreux articles.  Elle est membre du comité de lecture et de rédaction de Théâtres du Monde.